notre aventure chilienne

Nous arrivons à Santiago par un soleil de plomb le samedi 01 mars.

Nous sommes pris en charge par un taxi commandé par la direction de schneider electric chili et il nous emmène chez notre logeur pour le mois. Agréablement surpris, nous nous installons dans une belle maison qui nous est prêtéé gracieusement par Christine et Jean François, 2 expatriés très sympatiques.

Nous nous remettons le temps du week end du décalage horaire et nous attendons avec impatience la rencontre avec Ramon Cuevas.

 

Le lundi 03 mars commence la première semaine de thérapie pour Anthony. Ramon Cuevas procède a un bilan détaillé des capacités motrices d'Anthony et nous donne son résultat et nous explique la différence entre la méthode CME et la méthode traditionnelle de kiné dont Anthony a profité toutes ses dernières années.

Anthony a un age moteur qui se situe aux alentours de 10 mois, il a de bonnes capacités et assez d'énergie pour entreprendre la thérapie.

Ramon nous confira plus tard que si durant le bilan de l'enfant il s'avère que l'enfant n'a pas les capacités de supporter la thérapie ou que celle ci ne soit pas adapté à l'enfant il ne poursuit pas inutilement avec le patient.

En avant pour le travail! Anthony commence le boulot et le prend plutot bien, il garde le sourire malgré la difficulté. La relation entre le thérapeute et Anthony s'installe progressivement.

Voici le déroulement des séances: Ramon choisit les exercices au fur et à mesure et en fonction du résultat de l'exercice précédent. Chaque exercice est noté et comparé. L'exercice se fait en 3 fois si sur ces 3 fois Anthony réussit au moins 2 fois il rajoute 2 voir 3 fois de plus, si Anthony n'y arrive pas du tout, il change d'exercice.

Les exercices sont notés aussi dans l'interet d'établir le programme d'exercice à faire à la maison.

Les séances s'enchainent et nos aller retours entre la maison et le cabinet de kiné aussi. Les journées sont fatiguantes mais l'important c'est de respecter les temps de repos d'Anthony, c'est lui qui a le plus besoin d'énergie.

Les premiers progrès se font sentir. Sur certains exercices qu'Anthony n'arrivait pas au début de la thérapie, au bout de deux semaines il y arrive parfaitement. C'est prometteur.

La troisième semaine a été plus compliquée, Anthony a fait preuve de réticence et la progression a stagnée. Mais la dernière semaine a été beaucoup plus profitable et Ramon était vraiment ravi du travail d'Anthony.

 

Nous repartons de Santiago avec un vrai programme complet et des souvenirs plein la tête de cette aventure qui était très enrichissante.

Partagez votre site

Appel aux dons

Pour aider Anthony

Faites un don à l'association "Dans les pas d'Anthony"

en l'envoyant à l'adresse suivante:

Dans les pas d'Anthony

736 route de reignier

74930 PERS JUSSY

Merci de votre soutien